Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alyogau

Colonnes satin avec Inkstitch. 1) Les bases

27 Avril 2020, 10:03am

Publié par lyogau

Ce n'est pas ce que vous cherchiez? Voyez le sommaire

Vous pouvez utiliser pour travailler ce tuto les vidéos suivantes en français

 

Cet article est en lien direct avec la vidéo 4 de la page du site Inkstitch sur les colonnes satin. Il suit la première partie de cette vidéo très dense et espère la compléter efficacement en reprenant les étapes une à une. Cette vidéo est sous-titrée en français et gagne à être visionnée en vitesse lente (à régler dans les paramètres de la vidéo).

Pré-requis : avoir installé l'activation de la direction des chemins

1) Qu'est-ce qu'une colonne satin de base?

Ce sont deux courbes de Bézier combinées, de même sens et qui ne se coupent pas appelées rails. Elles doivent permettre de faire des points d'une colonne à l'autre avec la machine donc pas trop grands 12mm maxi pour rester raisonnable. Certaines machines n'acceptent pas plus. De plus les deux courbes doivent avoir le même sens.

Rappelons qu'une courbe de Bézier est définie par deux points.

Si on a trois points ou plus on a plusieurs courbes de Bézier qui constituent un chemin.

Reprenons le cas de départ (deux courbes de même sens) et combinons les deux courbes (Chemin/ combiner). On a alors une colonne. On peut alors paramétrer cette colonne pour obtenir une colonne satin. Avant de travailler à fond les paramètres ultérieurement j'utiliserai uniquement les paramètres prédéfinis dans Inkstitch dans toute la suite de ce tutoriel.

Avec Extensions/Inkstitch/Paramètres j'obtiens à l'ouverture les écrans suivants où je suis dans l'onglet Stroke (Trait) et où se trouve paramétré par défaut un point satin le long des chemins qui transforme les deux courbes en simple zigzag:

Pour obtenir une colonne satin il faut aller dans l'onglet colonne satin et cocher Colonne de satin personnalisée

 

Méthode des nœuds

Pour des colonnes plus complexes nous verrons en premier la méthode dite des nœuds. Dans cette méthode on reprend tout simplement des courbes de Bézier qu'on va assembler par deux.

Que se passe-t-il si on fait une erreur dans notre colonne?

On obtiendra dès le paramétrage ou bien une simulation qui n'a rien à voir avec une colonne satin dans le cas des chemins en sens inverses

ou bien un message d'erreur dans le cas d'un nombre de nœuds différents

Dans notre premier cas on obtient

On obtient bien une colonne mais on peut désirer modifier l'inclinaison des points qui peuvent vite se retrouver très longs en étant très inclinés. On peut revenir sur notre dessin initial et agir sur les nœuds en les mettant face à face par exemple. Mais nous allons voir qu'il existe une méthode plus satisfaisante pour régler ce genre de problème.

En conclusion la méthode des nœuds est tout à fait satisfaisante dans de nombreux cas de colonnes très simples et permet d'aller très vite.

2)Méthode des traverses

Cette méthode permettra de traiter finement tous les cas un peu plus complexes.

La méthode des nœuds devient inutilisable dès qu'on a des chemins complexes. Personne n'a envie de compter les nœuds dès qu'il y en a plus de 3 ou 4.

Inkstitch nous offre la possibilité de travailler sans compter les nœuds et en prime de gérer très finement la direction des points. On va donc reprendre notre exemple "raté" ci-dessus et voir comment le traiter. Désormais on appellera rails les deux chemins de départ de notre colonne et traverses de  direction les segments créés pour agir sur la direction des points. Ces traverses indiqueront aussi qu'il s'agit d'une colonne et donc fini le souci du nombre de nœuds.

Ces traverses sont créées en sélectionnant nos deux rails combinés et avec  l'outil crayon, la touche MAJ enfoncée faire un clic de chaque côté de la colonne. Les traverses doivent impérativement croiser les deux rails une fois et une seule sinon vous obtiendrez un message d'erreur. Il faut en mettre le moins possible mais assez pour obtenir le résultat escompté. Vous pouvez les modifier à votre goût ensuite autant qu'il vous plaira. Si vous créez vos traverses par un autre moyen pensez à les COMBINER avec le reste de la colonne sinon elles ne serviront à rien.

Évitez le cas extrême suivant où il est facile de comprendre que le logiciel aura de la peine à savoir qui est rail et qui est traverse et ne donnera pas toujours le résultat escompté!

On obtient alors pour notre exemple précédent la simulation suivante :

On retrouve bien les directions indiquées par les traverses et surtout on remarque que la colonne est sortie bien que le nombre de nœuds ne soit pas identique sur les deux rails.

Remarque : On peut facilement créer des colonnes avec des contours fermés par exemple dans des lettres

On transforme cette lettre en chemin (avec Chemin/Objet) dans le but de créer des colonnes pour la broder

On peut alors travailler sur cet objet pour créer des colonnes

Il suffit alors de travailler sur les deux noeuds du milieu de la barre verticale du F pour séparer la petite barre horizontale

On a alors deux colonnes qu'il convient d'ajuster puis de paramétrer en colonne satin.

Pour de plus amples renseignements sur le lettrage on peut se reporter aux tutoriels de lettrage

 

3) Courbes fermées

Il est capital de bien noter que ce travail ne peut être fait que sur des courbes ouvertes. On va donc dire tout simplement que si la courbe est fermée il faut l'ouvrir.

J'ai récupéré l'objet 1 dont je souhaite remplir la partir intérieure rose en satin. Dans le cas 2 j'ai rajouté des traverses, j'ai obtenu :

et si j'ai donné le même sens aux deux chemins. En paramétrant en colonne satin j'ai obtenu :

Aucun des deux résultats ne convient.

Voyons en 3 comment ouvrir la colonne en deux nœuds sur les deux rails. Comme ils vont en fait indiquer le début et la fin de la colonne on comprendra qu'ils doivent être placés proche l'un de l'autre. Il suffit de sélectionner chacun de ces nœuds et d'utiliser "Briser le chemin au nœud sélectionné" dans la barre des options de l'outil Édition de nœuds puis de les éloigner un peu l'un de l'autre avec les flèches du clavier

J'ai beaucoup exagéré ici pour rendre l'ouverture visible ce que je ne souhaitais évidemment pas. Il suffit en fait de déplacer très peu ces points à l'aide des valeurs de X par exemple dans la barre de contrôle de l'outil d'édition de nœuds. Avec le cas 4 où les noeuds sont si proches qu'on ne distingue plus l'espace sauf avec un zoom très gros le résultat est bien une colonne qui sera fermée à la broderie.

 

La suite de cet article se trouve dans
Ce n'est pas ce que vous cherchiez? Voyez le sommaire
Commenter cet article
C
ouha vous avez travaillé toute la nuit ! ( je plésente) un article tres complet , Merci
simple remarque : eh! si le texte de vos articles pouvait être écrit un peut plus gros se ne serai pas de refus avec ma vue de cinquantenaire passé !
Répondre
A
Bonjour! Je suis un peu à la bourre mais peut-être cela pourra en aider d'autres...
Pour augmenter la visualisation d'une page internet : appuyer sur CTRL et en même temps sur la touche + ou aussi sur CTRL et molette. Cela permet de zoomer ou dézoomer n'importe quelle page ;-)
Belle journée! et merci beaucoup pour toutes ces explications Lyogau! Vous m'êtes d'une grande aide!
L
Allez vous êtes encore une jeunette!!! Je suis entièrement d'accord avec vous pour la taille du texte mais c'est un blog et tout n'est pas facilement accessible à volonté. Je n'ai pas travaillé toute la nuit parce que ça m'a pris 3 jours! J'ai mis en ligne après la visio conférence. Je tâcherai de prendre le temps de revoir le texte. Vieille comme je suis je pensais que c'était un problème que pour moi.