Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alyogau

Quelques remplissages texturés

27 Mai 2020, 19:41pm

Publié par lyogau

Quelques remplissages texturés

On a la joie de renvoyer ce tutoriel aux archives. En effet à partir d'Inkstitch 2.1.0 on a la possibilité de faire tout ça bien plus facilement. Reportez vous donc à ce nouveau tutoriel

Ce tutoriel s'adresse à des utilisateurs expérimentés d'Inkstitch

Nous allons repartir dans cet article avec les colonnes larges déjà utilisées pour les remplissages en courbure. Il est vivement conseillé d'avoir en tête les méthodes vues dans cet article.

Cet article présente des recherches plus qu'un tutoriel. Tout ne marche pas sans quelques déboires et de nombreuses tentatives. Vos astuces pour améliorer seront donc bienvenues par contact en bas de la page.

Cette fois nous allons travailler en donnant à nos points une direction unique. J'ai choisi ici la direction verticale.

La forme 1 (dont il est vivement conseillé de conserver une copie) est transformée (2) en colonne en créant deux ouvertures dont les nœuds sont alignés verticalement  et les traverses sont aussi verticales. En 3 la colonne a été récupérée dans le plan de broderie avec les méthodes vues précédemment.

On va alors travailler cette colonne avec Chemin/Découper le chemin. Pour cela le chemin doit être au-dessus de la surface.

 

La suite est effectuée avec l'outil Édition de nœuds activé

Il est facile de voir que le chemin a bien été découpé dans la surface. Mais il faut remarquer que le chemin a été découpé en une multitude de chemins.

Pour récupérer un seul chemin dans l'objectif de broder ce chemin il faut "joindre les nœuds sélectionnés" et donc "sélectionner tous les nœuds" ce qu'on fera facilement à l'aide du raccourci CTRL+A .

 

On a alors un unique chemin mais contrairement à une colonne en paramétrant cet objet en point manuel l'aiguille ne passera pas directement d'un bord à l'autre de la colonne mais piquera aussi à l'intérieur redessinant ainsi notre tracé d'origine.

On notera tout de suite dans la simulation que le premier et le dernier nœud ont été joints ce qui provoquerait un énorme saut de fil à la broderie.

Il faudra donc supprimer ce segment ce qui est plus facile à faire en mode d'affichage contour.

On obtient alors la simulation suivante

Il convient de ne pas oublier que notre objet n'a pas de points d'arrêt et il faut les rajouter si nécessaire en point manuel. Il n'y a pas non plus de sous-couche et cette dernière peut être obtenue au départ en remplissant une première fois notre objet avec un remplissage peu serré puis en copiant/collant en place notre objet avant d'en faire une colonne.

Remarque importante. Ce travail de "découper" et de "joindre" peut être très long si les objets sont très grands. Cela ne peut donc être utilisé que sur de petits objets.

La suite est affaire de fantaisie dans le dessin de découpe et de répétitions de cette découpe sachant qu'au fur et à mesure le nombre de nœuds augmentant le temps d'exécution devient très long.

Au passage je ne peux que remercier encore Laure D. dont j'ai largement partagé (pillé?) les recherches.

Voyons donc ce qu'on peut faire avec différents chemins. La seule vraie limite est notre imagination même s'il faut bien dire que les temps d'exécution sont parfois abominablement longs et obligeront à se cantonner à de petits objets. Plus le chemin est compliqué et plus la surface à remplir est grande et plus la fonctionnalité "joindre les nœuds sélectionnés" est longue à exécuter. De temps en temps Inkscape affiche "Ne répond plus". Ne lui en tenez pas rigueur, consultez une page qui vous tient à cœur et lisez la tranquillement pendant que le travail se fait ou encore buvez un petit café, même bien tassé il vous énervera moins que de regarder Inkscape bloqué!!!

Je rajoute une remarque. A l'usage il s'avère bien plus efficace de découper avec des lignes de direction très différentes de celles des points de la colonne de départ. Dans les exemples ci-dessous on voit bien que les lignes verticales se trouvent noyées dans les fils et ne ressortent pas bien. A méditer avant de préparer sa colonne.

Tous les exemples ci-dessous sont faits avec le motif donné en début de cet article.

En A un chemin en escalier est créé puis répété de façon à créer un motif suffisant pour recouvrir la surface travaillée.

En B les différents chemins ont été réunis en un seul. Ça marche aussi en combinant les chemins (CTRL+K)

En C en outil Édition de nœud, la procédure vue ci-dessus Découper le chemin/ Sélectionner tout(CTRL A)/Joindre les nœuds sélectionnés a été appliquée.

En D on voit une simulation. Ici les chemins découpent des zones où les points font 10mm ce qui est sans doute un peu trop mais permet de mieux voir les étapes.

Il est aussi nécessaire de bien examiner les nœuds obtenus en C il y a quelques nœuds à supprimer pour respecter parfaitement le pavage mais ils sont très facilement visibles.

Autre chemin proposé. Celui-ci est plus compliqué et j'ai appliqué la procédure plusieurs fois de suite avec chaque chemin pour ne pas risquer une opération interminable.

Les étapes A, B, C montrent la création du chemin de base. En D le chemin a été répété et agencé pour construire un "pavage" puis l'ensemble de ces chemins a été placé sur l'objet E pour obtenir finalement laborieusement le motif suivant

dont on peut voir la simulation

et la broderie

 

Ce dernier exemple était très long à mettre en forme. Je me suis dit que peut-être cela pouvait être judicieux de panacher des chemins plus simples avec un seul plus compliqué ce qui m'a conduit aux résultats suivants qui me semblent vraiment intéressants.

Celui-ci est obtenu avec le chemin précédent mélanger à de simples segments droits.

Le suivant est juste un chemin que j'ai dessiné avec les carreaux en A puis adouci en utilisant des nœuds doux symétriques en B et légèrement modifiés et diminués en C.

En espérant que ce travail un peu farfelu vous permettra d'épicer vos numérisations avec Inkstitch.

Commenter cet article
C
ouh c'est très épicé dite moi ! que de réflexion et travail à lire tète reposée. Merci.
Répondre