Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alyogau

Tutoriel pour numériser du multihooping (mises en cadres multiples)

4 Avril 2022, 13:18pm

Publié par lyogau

Tutoriel pour numériser du multihooping (mises en cadres multiples)

Un motif inspiré des "zebras" de V. Vasarely qui, dans la même veine, avait aussi créé le logo de Renault! Je préfère les zèbres, les logos ne sont pas mon truc!

Pour une fois j'ai un peu utilisé la vectorisation automatique. Cela a aidé pour les taches bien isolées mais pas pour celles contigües qu'il a fallu pas mal retravailler. Pour le paramétrage, rien de sorcier c'est du remplissage simple. J'ai mis un peu de compensation mais très peu parce que certaines zones sont très proches et on finissait par mal distinguer les espaces, surtout sur mon premier test qui était plus petit (184 par 145 quand même). J'ai allégé finalement les pattes noirs du bas en supprimant un bout de motif et en écartant le reste.

J'avais l'ambition d'en faire un grand motif pour le devant d'un sweat. Pour atteindre 228 par 180 j'ai dû me lancer dans une broderie multicadre.

J'ai commencé par tracer deux rectangles convenant pour mes cadres et convenant aussi pour partager entre des remplissages sinon je considère que c'est mission impossible si on doit repositionner le tissu.

La partie où les deux rectangles se chevauchent permet de régler les cas des surfaces qui sont un peu dans les deux parties. La ligne pointillée sert, bien sûr, de repère de placement et sera brodée plusieurs fois.

J'ai obtenu deux fichiers.

Dans ce premier fichier j'ai brodé le repérage une fois au début et une fois à la fin. A paramétrer avec de grands points ( 3mm minimum) puisqu'il faudra enlever certains points.

J'ai imprimé avec Artlink le fichier complet qui m'a servi au placement sur le sweat.

J'ai brodé le premier fichier en commençant le repère sur du filmoplast et je me suis servie de cette trace pour placer mon sweat en faisant coïncider la trace du papier avec celle du fimoplast. La broderie de cette première partie s'est déroulée sans histoire. Je n'avais jamais brodé ce genre de tissu. Avec filmoplast dessous et hydrosoluble fin dessus c'est impeccable. L'hydrosoluble évite vraiment que les points se perdent dans le tissu sweat. J'ai terminé en brodant le repère sur le sweat.

Pour le deuxième motif j'ai aussi commencé en brodant le repère sur le filmoplast et le jeu consistait à faire coïncider la marque du sweat avec celle du filmoplast. Ce qui se fait facilement avec un tissu plus fin et pas trop élastique a tourné à l'exploit dans ce tissu mou, épais et extensible. Je réussissais à tout faire bien correspondre et dès que je remettais le cadre dans la machine ça bougeait. J'ai compris après coup que j'aurais dû faire quelques points à la main pour fixer le repère. A voir une autre fois s'il y en a une!

J'ai donc eu un petit décalage dans la fin. Ma chance a été que ce décalage s'est situé entre deux petites surfaces des pattes noirs en bas et l'espace était assez grand pour recaser deux petits éléments. Mais j'ai bataillé deux heures ou presque pour placer ma minute de broderie convenablement!

Le résultat sur le sweat est tout à fait correct. Je n'ai pas réussi à faire une photo avec des couleurs valables même en retouchant l'image. Le fond est un bleu tirant légèrement sur le vert et le marron un ton écureuil qui finit orange sur l'image.

 

Commenter cet article
C
bonjour, oui pas facile à faire( position 2eme cadre surtout) .je viens de me faire une broderie en 2 partie comme vous, je ne m'en suis pas mal sortie sur un tissu à carreaux, finalement les lignes du tissu mon bien aidé. faire une ligne brodée pour positions c'est une bonne idée à garder.
Répondre
L
Ce sont de vieilles astuces! J'avais déjà fait un article là-dessus en 2011. https://lyogau.over-blog.com/article-multihooping-explications-66569073.html