Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alyogau

Colonnes satin avec Inkstitch. 3) Colonnes partagées et autres exemples

29 Avril 2020, 20:12pm

Publié par lyogau

Ce n'est pas ce que vous vouliez? Voyez le sommaire

 

Cet article fait suite à Colonnes satin avec Inkstitch 2) Les outils satin

Voyons dans cet article différentes façons de retravailler les colonnes.

1) Partager en deux une colonne issue d'un fichier machine.

On va chercher comment modifier n'importe quelle colonne qu'on n'a qu'en format machine.

J'ai créé une colonne de 5mm de large que j'ai enregistrée ensuite en format machine (DST pour moi). J'ai fermé ce fichier DST puis je l'ai rouvert dans Inkscape

On obtient alors cela

En utilisant le mode Édition de point on fait apparaître les nœuds qui correspondent aux points où l'aiguille piquera en cliquant sur la colonne :

On sélectionne ensuite tous les points et on ajoute un point au milieu de tous les segments sélectionnés, tout simplement en cliquant sur le petit signe + en haut à gauche de l'écran

Cela peut prendre du temps en fonction de la longueur de la colonne.

Voilà c'est fait. Vous ne verrez quelque chose dans la simulation qu'en ralentissant la vitesse, le curseur passe bien par le milieu des points.

 

REMARQUE IMPORTANTE : Si vous avez une sous couche, les points seront aussi partagés en deux. 

2) Colonne partagée en deux de façon quelconque.

Nous allons travailler sur un motif svg de lèvres.

Selon la taille de ces lèvres cette colonne peut vite devenir trop large et on peut de plus avoir envie de marquer la fente des lèvres

On obtient la simulation suivante

 

On peut aussi exploiter ce dessin pour créer une ouverture entre les lèvres en modifiant légèrement les deux traits ajoutés

 

3) Structurer une colonne en plusieurs parties

Pour faciliter la visibilité j'ai augmenté l'écart en tre les deux courbes que j'ai rajoutées, Il me semble que c'est plus joli en faisant une pointe et de plus la gestion des passages très petits d'une colonne à l'autre en est facilitée. Affaire de goût. Ce travail est fait sur une colonne déjà existante parce que c'est souvent qu'on constate en cours de travail qu'il faut modifier la colonne. Si l'on est un as de la prévision de tous les détails de sa broderie on peut tout aussi bien travaillé uniquement sur les vecteurs au départ.

Sur la colonne de gauche déjà créée on va faire une nouvelle colonne en incrustation. On coupe la colonne à la hauteur du sommet de l'incrustation puis on répète l'opération au bas de l'incrustation.

La nouvelle colonne d'incrustation est copiée puis collée en place. On a donc en réalité la courbe de Bézier 1 à gauche puis les courbes 2 et 3 en fait superposées de même que 4 et 5 puis 6 à droite. On crée une colonne avec 1 et 2 une autre avec 3 et 4 et enfin une troisième avec 5 et 6.

On paramètre ces colonnes dont il faut prévoir le sens. Par exemple on montera par le bas du papillon puis par la colonne de gauche on redescend par celle de droite et on remonte par l'incrustation afin que ses deux bords soient bien apparents et symétriques. On décide si on souhaite étirer ou non la colonne centrale selon qu'on souhaite un espace entre les colonnes ou pas. Si on augmente l'étirement l'incrustation recouvrira un peu les deux autres colonnes. On peut aussi optimiser les sauts de fil en bout de colonne pour éviter des points d'arrêt voyant en utilisant l'outil intervertir les rails. En mettant finalement la même couleur on obtient un résultat de ce type. On peut aussi utiliser l'outil Remplissage automatique de colonne mais si l'on veut conserver l'ordre pour que les colonnes se superposent comme désirées, cela n'est plus très performant

La tête a également été retravaillée en trois colonnes.

3) Colonne double créée dans une colonne de largeur constante

On peut aussi souhaiter partager une colonne d'épaisseur constante et  importante en plusieurs parties d'épaisseur moindre. L'exemple est fait sur une colonne extrêmement large de 12mm dans le seul but de rendre les croquis plus lisibles!

On trace un chemin 1 puis on copie ce chemin que l'on colle en place (CTRL+ALT+V). On donne une épaisseur de colonne à ce nouveau chemin par exemple 12mm. On a donc le chemin 1bis large superposé au chemin1.

On transforme en suite le chemin1bis en contour (Chemin/Contour en chemin) puis on sélectionne les segments des bouts 1 et 2 qu'on supprime avec "Supprimer un segment entre deux nœuds non terminaux"

On obtient alors trois chemins. On copie le chemin central et on le colle en place. On a alors 4 chemins qui permettent en les combinant deux par deux de créer deux colonnes parfaitement contigües de 6mm d'épaisseur chacune. On peut les broder de la même couleur ce qui donne alors une colonne double.

4) Colonne triple créée dans une colonne de largeur constante

En modifiant très peu la méthode précédente on peut obtenir un partage en trois. Comme ci-dessus on va  partager une colonne de 12mm de largeur en trois colonnes de 4mm.

Le chemin 1 a 4mm d'épaisseur. On le copie puis on le colle en place, chemin1 et 1bis

On sélectionne les deux chemins et on exécute Chemin/Contour en chemin puis en sélectionnant tous les nœuds des extrémités de colonne on "supprime les segments entre des nœuds non terminaux".

On duplique les deux chemins centraux puis on sépare tous les chemins avant de les combiner en 3 colonnes contigües

 

On peut utiliser ce genre de colonnes pour des monogrammes par exemple

 

5) Des petits pois, encore des petits pois.

L'objectif est de broder une colonne en forme de cercle en déterminant le point de départ à gauche en A et le point de fin à droite en B. L'organisation manuelle de ce travail s'est avérée plus pratique que tout autre méthode

On obtient de cette façon facilement une série de pois avec des points de début et de fin pertinents et des points d'arrêt cachés dans la broderie.

Tout va pour le mieux jusqu'à la broderie où vous obtiendrez très probablement quelque chose comme ça.

Cette déformation est créée par la broderie qui tire le tissu. Il faut compenser en exagérant la largeur pour obtenir la largeur souhaitée. Aucune règle générale ne peut être énoncée pour la valeur donnée à cette compensation d'étirement qui dépend largement du fil, du tissu, du stabilisateur... Seuls des tests donneront la bonne réponse.

L'étirement proposé par Inkstitch ne donnera pas un bon résultat ici parce qu'il consiste à agrandir un peu tout le motif. On obtiendra donc un résultat déformé un peu plus grand.

On va donc déformé notre pois dans le sens des points, peu en haut et en bas et beaucoup au milieu.

 

Vous voulez d'autres tutos? Voyez le sommaire
Commenter cet article